Jeu de contrepartie et jeu de répartition

Depuis mars 2017, la répartition des gains au Loto (jeu de la Française des Jeux) a été modifiée.

Avant cette date, les gagnants touchaient tous une partie de la somme totale jouée par les autres joueurs divisée entre les gagnants selon le rang de gain (= nombre de bons numéros trouvés dans leurs grilles).

Depuis mars 2017, le Loto est devenu un jeu de contrepartie. Les gagnants touchent désormais une somme fixe selon le rang. Si l’on devine le numéro Chance, on touche 2,20 € (soit le remboursement de la grille simple). Pour 2 numéros, on touche 5 €… Pour 2 numéros + le numéro Chance : 10 €, etc.

Extrait du règlement de la FdJ :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Autrement dit, on gagne une somme fixe… sauf pour le 1er rang (le « gros lot »). Dans ce cas, les 2 millions d’euros (ou plus selon les semaines) sont partagés entre les gagnants qui ont deviné les 5 bons numéros + le numéro Chance. Les millions sont partagés entre ces gros gagnants.

Pour éviter que trop de gagnants jouent les mêmes numéros (et touchent chacun la somme fixe), la Française des Jeux a limité le nombre de grilles identiques jouées à chaque tirage. Pour les tirages ordinaires, le nombre de grilles identiques est limité à 45.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si un jour vous lisez sur votre ticket « Combinaison plafonnée : grille non validée« , c’est que les numéros ont déjà été joués par 45 joueurs. Une liste des « numéros à ne pas jouer » a déjà été proposée dans une page de Tapis Vert. Par exemple, vous pouvez tester 1 – 2 – 3 – 4 – 5 (avec numéro Chance : 6) pour voir, car cette combinaison (qui a autant de chances qu’une autre de sortir) est jouée souvent.

 


Sources :