Fabricants de machines à sous

Les premiers fabricants de machines à sous se nommaient Sittman & Pitt et résidaient à New York en 1891. Leur machine affichait 50 cartes de poker sur 5 colonnes, elle était entièrement mécanique. Mais bien vite, les concurrents (comme Charles Fey) imaginèrent d’autres machines et la barre horizontale (payline) devint un standard pour désigner la combinaison gagnante. Bally (connu aussi par les utilisateurs de flippers) créa en 1963 la première machine à sous électromécanique (Money Honey). Les premières machines à sous vidéo furent lancée par la Fortune Coin Company en 1976. Actuellement, les grosses compagnies comme Scientific Games rachètent les concurrents (comme Bally et WMS). C’est pour cette raison que la liste ci-dessous n’est pas exhaustive.

Il faut aussi prendre en compte les développeurs qui créent des machines à sous virtuelles pour les sites de casinos en ligne.