Rechercher sur le site

Ils ont gagné le gros lot

Jeu de loto, loterie, gagner au jeu, gagnantsCe reportage a été réalisé par Spicaprod et diffusé pendant l’émission Zone Interdite le 15 mai 2006. Il est intitulé : « Riches du jour au lendemain, les gagnants du Loto ».

Sur le site de Patrick Spica Productions, on peut (re)voir ce reportage sur les gagnants du Loto.

La personne du service gagnants de la Française des Jeux fixe toujours un rendez-vous aux nouveaux gagnants. Le gagnant qui est convié ce jour-là habite dans la région de Bordeaux. Il rencontre l’équipe de la Française des Jeux pour la remise officielle de son chèque. Avant la cérémonie, une discussion permet de décontracter un peu l’ambiance et de vérifier que le ticket apporté par le gagnant est authentique. Une fois que l’argent est débloqué, le chèque est imprimé automatiquement et signé par un responsable de la FdJ. Le remise d’un chèque de cette importance est souvent un moment d’émotion.

L’enquête continue avec la rencontre d’Alain, un Parisien de 52 ans qui a gagné 3,6 millions d’euros au Loto en mars 2005. Il vit une partie de l’année sous les cocotiers pour profiter à sa façon de sa nouvelle fortune. Alain était agent de maîtrise et il prend maintenant des leçons de golf, en se faisant masser pour se remettre de ses efforts. Il change de voiture pour se faire plaisir, sans chipoter sur les options et s’est offert un bateau. Alain n’a plus envie de travailler, et ça tombe bien car il n’aimait pas recevoir des ordres. Il sait gérer sa fortune en faisant des placements financiers lui-même, un peu par jeu. Mais il a gardé ses anciennes habitudes en vérifiant chaque dépense sur ses tickets de carte bancaire. Il ne veut pas donner de l’argent sans vérifier l’utilisation qui en sera faite, car il a commencé à travailler à 16 ans et « personne ne lui a fait de cadeau ». Après avoir touché ses millions, Alain s’est brouillé avec son entourage et il se retrouve seul dans sa grande maison.

Une autre gagnante, Annie, habite en Bourgogne. Elle plaisante avec la boulangère, en lui annonçant qu’elle a gagné au Loto il y a plusieurs mois. Annie n’a rien changé à ses habitudes depuis cet événement. Elle est restée secrétaire pour « garder les pieds sur terre », et ne gaspille rien. Elle invite la famille et les amis dans un bon restaurant de temps en temps pour faire plaisir à ceux qui n’ont pas eu sa chance. Son mari Jean-Paul a arrêté de travailler et reste désormais à la maison pour superviser des grands travaux de rénovation. Il s’est acheté une grosse voiture avec un V6 pour se replonger dans le monde des voitures de course qu’il a connu il y a quelques années. Il va aussi installer un télescope avec une coupole dans une annexe pour profiter du spectacle du ciel. Le couple s’offre de temps en temps une escapade, comme cette soirée au Lido à Paris.

Jean-Jacques, lui, était employé des Pompes Funèbres. Il aimait son travail mais ses collègues l’ont harcelé et conduit à la dépression. Il a été sauvé du pire le jour où il a touché le gros lot du Loto fin 2004. Cette somme d’argent lui a permis de rembourser ses dettes et d’acheter une belle voiture. Mais il a attendu deux ans avant de révéler sa fortune aux voisins. Avec sa femme Cathy, Jean-Jacques a ouvert un tabac-presse juste pour se faire plaisir, mais personne ne chôme dans la boutique et il faut se lever tôt. Jean-Jacques est heureux car il n’a plus de comptes à rendre à des chefs : c’est lui le chef maintenant et il découvre d’autres problèmes. Mais il a oublié toutes ses idées noires, il se sent heureux avec Cathy.

David, 35 ans, a gagné plus de 2 millions d’euros mais il n’aime pas en parler avec son entourage car certains de ses proches ont changé d’attitude en apprenant la nouvelle. Du coup, il se retrouve un peu isolé dans sa vie quotidienne.

Un autre grand gagnant continue à jouer chaque jour près de 100 euros avec son magot.

Tous les nouveaux gagnants sont invités discrètement par la Française des Jeux à des week-ends de loisirs par groupe d’une dizaine pour qu’ils puissent discuter entre eux. Ces gros gagnants peuvent enfin parler librement de leur argent sans culpabiliser. Cette fois, c’est à Biarritz dans un centre de thalassothérapie qu’ils se retrouvent « entre gens riches ». Le week-end se termine par une soirée de gala avec un repas d’exception. Au cours du repas, certains confient que leur banquier s’est montré beaucoup plus sympathique depuis qu’il a encaissé le chèque. Mais parfois, avec certains les voisins du quartier sont devenus malveillants.

Ce site utilise des cookies provenant de Google afin de fournir ses services, personnaliser les annonces et analyser le trafic. Les informations relatives à votre utilisation du site sont partagées avec Google. En acceptant ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites.
Comment Google utilise les cookies
Si vous n'acceptez pas les cookies, vous pouvez simplement aller voir ailleurs ! Personne ne vous oblige à visiter MON site, je ne vous dois RIEN. Sans blagues...

Fermer